TOP

QUel est notre problème
avec l'âge des femmes ?
CINEMA

Quel est notre problème avec l’âge des femmes ?

Le dernier épisode d’Euphoria sort demain, et nous avons tous hâte d’avoir des réponses à nos nombreuses questions. Mais récemment, Alexa Demie, l’interprète de notre Maddy adorée a été la cible de nombreux tweets et mèmes. Malheureusement, ces tweets et commentaires ne concernent ni son talent ni sa carrière, mais un critère bien précis : son âge.

Jusqu’à il y a encore quelques jours, l’âge de l’interprète de Maddy était inconnu de tous. Cela a changé quand une vidéo montrant une photo d’Alexa Demie dans un yearbook datant de 2008 est devenue virale sur Tik Tok. Le mystère était levé, la jeune actrice aurait en réalité au moins 30 ans *GASPS*, ce qui visiblement est un vrai sujet de débat, de controverse et de conversation

Mais pourquoi est-ce que son âge nous intéresse autant ? Cela fait un moment que j’ai envie d’aborder la question de l’âge des femmes au cinéma mais aussi dans notre société, et je pense que le moment est arrivé. 

Au-delà de la question de pourquoi est-ce que l’âge d’Alexa Demie nous intéresse autant, il y a également la question de pourquoi est-ce que certaines personnes lui reprochent d’avoir caché son âge, comme si elle avait caché quelque chose de scandaleux.

Parce qu’au final, peu importe son âge, Alexa Demie est excellente dans le rôle de Maddy Perez. De plus, il est assez courant que des acteurs et actrices plus âgés endossent les rôles d’adolescents aussi bien dans des films que dans des séries. Je pense par exemple à Darren Barnet (30 ans) qui joue Paxton (17 ans) dans Mes Premières Fois, ou alors Timothy Granaderos (31 ans) qui joue Monty (16 ans) dans 13 Reasons Why

Les critiques et commentaires à l’égard de l’actrice d’Euphoria ne semblent pas non plus être dues au fait que son âge empêche les téléspectateurs de se projeter et de s’identifier à son personnage. Ou que cela nuit à la vraisemblance de la série. Même si j’adore Euphoria il faut avouer que ce n’est pas vraiment réaliste à 100% sur tous les aspects de la vie des lycéens, et tous les acteurs sont au final bien plus âgés que leur personnage : Zendaya (Rue) par exemple à 25 ans, alors que son personnage en a 17, et c’est la même chose pour Jacob Elordi (Nate) et Sydney Sweeney (Cassie) qui en ont 24. 

Alors qu’est-ce que tout cela veut dire de notre société ? 

Tout d’abord, c’est bien une preuve de la méfiance d’Hollywood et de l’industrie du cinéma en général à l’égard de l’âge des femmes

On le sait depuis un moment déjà, mais l’industrie du cinéma n’est pas très tolérante des femmes « vieillissantes » (entendons les femmes de plus de 35 ans). Dans Sorcières, Mona Chollet nous donne l’exemple de Maggie Gyllenhaal à qui on a refusé un rôle car on la jugeait trop âgée pour jouer le rôle de l’amante d’un homme de 55 ans, alors qu’elle en avait 37 ! 

On peut aussi prendre l’exemple d’Angelina Jolie qui dans le film d’Oliver Stone, Alexandre (2004) a joué le rôle de la mère de Colin Farrell, alors qu’elle n’a qu’un an de plus que lui… Pour des exemples plus récents, on pense à Emma Mackey qui joue l’amour de jeunesse de Romain Duris dans le film Eiffel (2021) alors qu’elle a 22 ans de moins que lui. Ou encore, le drôle de choix de casting du prochain film de Ridley Scott, Napoléon (prévu pour 2023) : c’est Vanessa Kirby qui interprétera finalement Joséphine de Beauharnais, l’épouse de Napoléon Bonaparte. Sauf que Vanessa Kirby à 14 ans de moins que Joaquin Phoenix, qui incarne Napoléon, alors qu’en réalité Joséphine a 6 ans de plus que son époux. 

Cette différence de traitement des femmes et des hommes par rapport à leur âge est également visible dans les médias. Les femmes de plus de 40 ans sont généralement mentionnées quand il s’agit de souligner leur recours à la chirurgie esthétique, le fait qu’elles ont vieilli ou qu’elles restent belles malgré leur âge. En revanche pour les hommes, si on regarde le classement du magazine People des hommes les plus sexy, on remarque que sur les 6 dernières années, 5 d’entre eux avaient plus de 40 ans (Paul Rudd, John Legend, Idris Elba, Blake Shelton et Dwayne Johnson). Les femmes subissent les ravages du temps, mais les hommes s’embellissent. 

Quand on observe tout cela, on peut donc aisément imaginer qu’une actrice débutante ait envie de garder son âge secret. Bien évidemment, cela n’est qu’une supposition et rien ne nous prouve que c’est pour cette raison que son âge n’a jamais été communiqué. Il se pourrait tout aussi bien qu’elle ait juste souhaité garder une vie privée. 

Mais toute cette méfiance à l’égard de l’âge des femmes au cinéma a forcément un impact sur notre société. Si la représentation est primordiale, l’invisibilisation des femmes au-delà d’un certain âge et la glorification des femmes jeunes nous renvoient un message assez négatif

À ce sujet, je vais vous faire une confidence. J’ai passé la barre des 25 ans il y a maintenant quelques temps et de plus en plus je me rends compte que je me sens “vieille”. Je sens que je devrais m’intéresser aux produits anti-âge parce qu’on m’a toujours dit qu’il fallait commencer à 25 ans. Je guette chaque nouvelle ride, chaque cheveux blanc et chaque affaissement d’une partie de mon corps parce que la société m’a appris que c’était ça une femme qui vieillie : une femme qui perd en valeur. 

Cette peur de vieillir, ou plutôt cette impression qu’à partir d’un certain âge une femme entame son déclin inéluctable, nous met une pression énorme dans notre parcours de vie. On a ainsi l’impression que si nous n’avons pas atteint notre objectif ultime avant un moment prédéfini, nous avons “raté” notre vie. Là où la progression d’un homme est croissante du début de sa vie à la fin de sa vie, celle d’une femme semble alors être une parabole, avec un pic atteint vers 30 ans

Certes la responsabilité n’est pas uniquement celle du cinéma. La publicité n’a pas non plus aidé à normaliser et décomplexer les femmes “vieillissantes” : on nous envoie majoritairement le message que vieillir, c’est mal et qu’on devrait à tout prix vouloir rajeunir, et donc acheter des crèmes anti-rides, anti-vieillissement, comme si c’était quelque chose à combattre. 

Pour résumer un peu grossièrement, cela veut dire que vieillir doit être évité (mais est-ce que ça peut être évité ?). Il faut alors pointer du doigt tout signe de vieillissement, tout comme l’âge d’Alexa Demie. Si par malheur, une femme d’un âge “avancé” parvient à remporter ce combat contre la vieillesse et à garder une jeunesse apparante, la société ne manquera pas non plus de lui faire remarquer : “Elle est sublime… pour son âge”, comme si au-delà d’un certain âge, les femmes entraient dans une catégorie à part. 

Il semble alors y avoir l’idée qu’à 30 ans passés, nous ne sommes plus jeunes, et il est important que cela nous soit rappelé. Un peu comme le fait cette expression qu’on a tous déjà entendu et qui montre bien que quand on vieillit on perd quelque chose : “Tu n’as plus 20 ans”. 

Et bien oui, mais au final tant mieux, parce que je ne sais pas vous, mais moi à 20 ans, je ne savais pas qui j’étais et je n’avais pas du tout confiance en moi. Je suis bien contente en fait de ne plus avoir 20 ans, d’avoir évolué et de continuer à évoluer.

Alors arrêtons un instant d’accorder autant d’importance aux âges, et concentrons nous un peu plus sur les parcours de vie, tout en gardant à l’esprit que peu importe l’âge, il n’est jamais trop tard pour changer de voie, se réinventer et se lancer dans un nouveau projet

Post a Comment