TOP

Mes 5 films de 2021 CINEMA

Les cinq films que je retiens de l’année 2021

Ça y est, l’année 2021 touche à sa fin, et pour célébrer cela, j’ai décidé de me replonger dans mes séances de cinéma de cette année et de vous présenter les cinq films qui m’ont le plus marqués. 
Je les ai comptés, j’ai été voir 73 films entre le 19 mai 2021 (date de la réouverture des cinémas) et le 29 décembre (date à laquelle l’article a été écrit). Parmi tous ces films, j’en ai sélectionné cinq que j’aurais envie de revoir ou de recommander à des proches. Cette sélection est très personnelle et complètement subjective

1. Désigné Coupable de Kevin MacDonald

Je vous en ai déjà parlé ici, mais Désigné Coupable est le film qui m’a le plus marqué de l’année de 2021. Adapté d’une histoire vraie, le film nous raconte le séjour d’un jeune mauritanien, Mohammedou Ould Slahi, emprisonné à Guantanamo pendant 14 ans. C’est un film intense et marquant, que je vous recommande autant pour la puissance de l’histoire et la mise en scène que pour la performance des acteurs, notamment celle de Tahar Rahim.

2. Gagarine de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh

Très belle surprise de l’année, Gagarine est le premier film de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh. De tous les films que j’ai vu cette année, je pense que c’est celui qui m’a le plus marqué en termes d’image. L’histoire du film se déroule dans la cité Gagarine, une cité aux briques rouges d’Ivry sur Seine, démolie en 2019. À travers le regard du personnage principal, Youri, et la caméra des réalisateurs, elle se transforme en vaisseau spatial, ce qui donne lieu à des plans impressionnants.

On soulignera également l’interprétation d’Alséni Bathily (la révélation de l’année à mes yeux), merveilleusement accompagné par Lyna Khoudri et Finnegan Oldfield, qui sont, il faut le dire, toujours impeccables ! 

3. The Father de Florian Zeller

Le troisième film qui m’a marqué cette année, c’est The Father. Ce film raconte le quotidien d’Anthony, un homme atteint de la maladie d’Alzheimer, et de sa fille Anne, qui peine à s’occuper de lui. J’ai adoré la mise en scène qui est volontairement déstabilisante et la prestation d’Anthony Hopkins qui est bouleversante. Le film peut être un peu compliqué à suivre au début, mais il mérite d’être vu et revu.

4. Pleasure de Ninja Thyberg

Après une longue réflexion, le quatrième film que je retiens de cette année, c’est le film Pleasure de la réalisatrice suédoise Ninja Thyberg. Je vous avais déjà parlé de ce film qui explore les dessous de l’industrie du porno ici, mais j’avais adoré l’intensité du scénario, la manière dont le sujet était traité et dont il était filmé. Certaines scènes sont effectivement un peu difficiles à regarder, mais si le sujet du consentement dans l’industrie du porno (et ailleurs) vous intéresse, je vous le conseille vivement ! 

5. Illusions Perdues de Xavier Giannoli 

Adapté d’un roman de Balzac, ce film était à la hauteur de mes espérances : romanesque, beau et très soigné. Entre les costumes, les décors, la musique, la mise en scène et l’interprétation de Vincent Lacoste, c’est un film que je revisionnerai avec beaucoup de plaisir. Gros coup de cœur d’ailleurs pour la scène de fête où Benjamin Voisin flotte parmi ses invités. 

Enfin, je me dois d’accorder une mention spéciale aux films suivants que j’ai également beaucoup aimé : Les Intranquilles, pour la performance de Leïla Bekhti et Damien Bonnard, Annette, pour la magnifique scène d’ouverture et Serre Moi Fort de Mathieu Amalric pour Vicky Krieps et le montage. Et sur les plateformes, Tick TIck Boom que j’ai adoré : meilleure comédie musicale de l’année !

Et vous, quels films vous ont marqués en 2021 ?

Post a Comment