TOP

SILENCE,
ça commence !
Cinéma

Silence, ça commence !

Certes, il n’y a pas de vraies règles officielles au cinéma mais nous savons tous qu’il y a une ligne de conduite à respecter, par respect pour les personnes dans la salle avec vous. La plus évidente est celle d’éteindre son téléphone, ce qu’on nous rappelle d’ailleurs avant le film, suivie par celle qui nous prie de ne pas parler à voix haute pendant le film avec son voisin. 
Il arrive que ces consignes ne soient pas toujours respectées, et généralement, si votre téléphone sonne ou que vous débattez un peu trop vivement avec votre voisin, il est fort probable qu’un petit “Chut!” se fasse entendre dans la salle. 
Mais à mes yeux, il y a d’autres consignes qui mériteraient d’être connues de tous, car elles peuvent gâcher notre expérience dans les salles sombres, et je suis ravie de vous les partager aujourd’hui. 

Les faits relatés dans cet article sont inspirés de faits réels

1. Soyez respectueux dans votre choix de siège.

Bien évidemment, cette consigne ne s’applique pas aux salles pleines : si vous avez choisi d’aller voir le dernier Marvel, le jour de sa sortie, à la séance de 20h, à l’UGC Les Halles, il est fort probable que quelqu’un soit obligé de s’assoir dans le siège devant vous, c’est le jeu.
En revanche, si vous vous rendez à la séance du dimanche 9h et qu’il n’y a que 5 personnes dans la salle, soyez courtois, ne vous asseyez pas juste devant ou juste à côté de quelqu’un. Croyez-moi, vous ne passerez pas un moment moins agréable en choisissant de vous décaler d’une place. Par contre, vous risquez de gâcher l’expérience de votre voisin s’il est dans l’obligation de voir l’ombre de votre tête puis le film en arrière-plan… 

2. Gardez vos pieds* pour vous.

Je m’adresse ici aux contorsionnistes et autres acrobates qui ne peuvent s’empêcher d’adopter des positions improbables pendant le visionnage du film.
Les salles de cinéma ne sont peut-être pas toujours d’un confort incroyable, et vous pouvez peut-être manquer d’espace pour vos jambes, mais est-ce vraiment nécessaire de mettre vos pieds sur le rebord du siège de devant et d’ensuite vous caresser les mollets pendant une dizaine de minutes ? 
Surtout si vous avez fait le choix de vous installer parmi les premiers rangs, gardez en tête qu’il est fort possible que vos pieds dépassent sur l’écran, gâchant alors le visionnage d’une bonne partie de la salle. À cette consigne, je rajouterais cette mention spéciale : merci de garder vos chaussures en toutes circonstances…

*Aussi valable pour les genoux, la tête, les bras ou tout autre partie de votre corps.

3. Arrivez à l’heure, ou à défaut, arrivez discrètement.

Certes, cela peut arriver à tout le monde de rater de quelques minutes la séance : une réunion qui dure un peu plus longtemps que prévu, un souci de métro, des bouchons sur la route ou alors une queue un peu trop longue à la caisse. Je serais bien hypocrite de dire que cela ne m’est jamais arrivé. 
Mais s’il vous plait, si vous arrivez en retard, ne sortez pas votre téléphone, n’activez pas la lampe torche et ne la projetez pas sur l’écran et sur les spectateurs. Il fait rarement assez sombre dans une salle pour que vous ne puissiez pas trouver un siège libre.
Ce qui m’amène d’ailleurs à mon deuxième point : vous êtes en retard, le film a déjà commencé, choisissez le siège le plus proche de vous. Ne commencez pas à étudier l’intégralité de la salle et à demander à un rang entier de se lever. Et encore une fois, si la salle est quasi-vide, évitez de vous placer juste devant quelqu’un. 

Bien évidemment, cet article n’est pas à prendre avec trop de sérieux. S’il est bien vrai que certains comportements peuvent quelque peu me tendre lorsque je suis au cinéma, je suis bien consciente qu’aller au cinéma est une expérience collective et ces comportements n’enlèvent rien à mon amour du cinéma. Heureusement !

Sur ce, je vous souhaite une bonne séance, et n’hésitez pas à partager ces consignes pour que nous puissions tous profiter pleinement des salles sombres. 

Post a Comment