TOP

KVD VEGAN BEAUTY :
nouvelle image, nouveaux produits !
Beauté

KVD VEGAN BEAUTY : nouvelle image, nouveaux produits !

Petite histoire de Kat Von D à KVD Vegan Beauty 

Depuis ses débuts, la marque KVD Vegan Beauty (ou KVD, anciennement Kat Von D) est une marque qui m’a toujours assez intéressée. Sans être ma marque préférée, j’ai toujours été assez intriguée par la grande majorité des produits, notamment à l’époque de la tendance du full coverage. 

J’ai toujours eu envie de tester leur fond de teint Lock-It ainsi que la poudre. La palette de fards Shade & Light m’a beaucoup tenté. J’avais eu une mauvaise expérience avec le rouge à lèvres liquide Lolita, mais j’utilise encore souvent celui dans la teinte Ludwig. Et leurs crayons à lèvres sont mes préférés : je dois être à mon quatrième Bow n Arrow. 

J’aimais beaucoup aussi l’esthétique un peu gothique des packagings, inspirée des tatouages comme Kat Von D est avant tout tatoueuse, mais je dois avouer que ces dernières années j’ai eu un peu de mal à savoir où me positionner face à son personnage très controversé justement. J’ai un peu le même soucis avec Jeffree Star, est-ce que je peux aimer et consommer les produits de la marque sans soutenir la personne en question ? Vous avez 4 heures. 

Quoiqu’il en soit, pour KVD, le problème ne se pose plus car Kat Von D a définitivement quitté KVD au début de l’année 2020. Depuis, certaines personnes trouvent que la marque a perdu en panache et se cherche un peu, mais de mon côté, je suis plutôt heureuse du tournant que prend la marque. 

Si vous suivez KVD sur ses réseaux sociaux, vous avez peut-être remarqué que la marque avait (légèrement) changé d’identité en mars 2021. Avec un nouveau logo, un nouveau slogan et des nouveaux packaging, la marque est définitivement passée de Kat Von D à KVD Vegan Beauty.

C’est d’ailleurs plus ou moins à ce moment-là que la marque a sorti son fond de teint désormais culte : le Baume Good Apple, qui devrait sortir en France en septembre, et j’ai vraiment hâte de le tester. Soulignons quand même que cela fait bien des années qu’un fond de teint n’avait pas eu ce genre de réaction, ce qui prouve que la marque sait se réinventer après le départ de Kat Von D. 

Autre signe que le départ de Kat Von D est en réalité une bonne chose, c’est que de nombreux créateurs de contenus recommencent à consommer et mettre en avant les produits KVD, là où il y avait avant un boycott de la marque. Un boycott qui s’explique d’ailleurs par l’attitude de Kat Von D vis-à-vis des créateurs de contenus qu’elle jugeait hors sujet.

Pour clore cette petite histoire de la marque sur une note positive : il y a quelques semaines, la marque a d’ailleurs annoncé que Nikki (@nikki_makeup) est désormais la directrice artistique globale de la marque. Et ça, je trouve ça vraiment chouette, et j’ai hâte de voir ce qu’elle nous réserve. 

Engagements et nouvelle image

Déjà vegan et cruelty free à l’époque de Kat Von D, KVD Vegan Beauty s’oriente désormais définitivement vers du maquillage clean, performant et non nocif pour la planète : packaging éco-conçu et entièrement recyclable. Et personnellement, j’aime beaucoup cette idée. 

Vu la quantité de maquillage et de palettes en plastique que j’ai chez moi, ça serait hypocrite de dire que c’est quelque chose auquel je fais très attention (même si j’essaie de limiter ma consommation de plastique et que je recycle mes déchets autant que possible). Cependant, j’aime assez l’idée que l’industrie de la beauté prenne conscience des enjeux environnementaux et essaie de réduire son empreinte au maximum

Résultat : des packagings en carton ou en plastique (recyclé ?), entièrement recyclable, sans miroir ni aimant. Il faut savoir que dans les palettes classiques, les miroirs, les aimants ainsi que le métal qui peut parfois entourer les fards sont des déchets non recyclables. Dans les deux dernières palettes de KVD, la fermeture se faisait soit avec un système d’emboîtement (pour la palette Edge Of Reality) ou avec une fermeture clapet en plastique (pour la palette Planet Fanatic).

Je peux comprendre les critiques à l’écart des nouveaux packaging car ils peuvent donner une impression d’un produit un peu moins qualitatif. Le manque de miroir peut également déranger certaines personnes, surtout si vous aimez utiliser ce type de miroir pour vous maquiller. De mon côté, ça ne me dérange pas, et je trouve les packagings assez jolis. J’aime beaucoup les dorures et les motifs sur la palette Edge Of Reality et le format très slim de la palette Planet Fanatic, mais ça je vous en reparle plus bas. 

La nouvelle image de KVD Vegan Beauty et ses engagements se résument avec son slogan Kara Veritas Decora (qu’on traduit Valeur, Vérité et Beauté). C’est une marque vegan, cruelty-free, soucieuse de la planète et qui propose des produits haute performance. C’est également une marque qui se veut artistique, et qui promeut la créativité et l’expression artistique à travers le maquillage. Et tout cela, moi ça me plait ! Reste à voir si les produits sont à la hauteur, et c’est justement ce dont nous allons parler maintenant. 

Et alors, ces nouveaux produits ?

Nous arrivons maintenant à la troisième (et dernière!) partie de ce long récit sur la marque KVD. Pour clore cette petite revue, j’avais très envie de vous partager trois produits que j’ai découvert récemment. 

  1. Le fard à paupière en stick Dazzle Stick. 

Le premier produit dont j’avais envie de vous parler est le fard à paupière Dazzle Stick. Comme son nom l’indique, c’est un fard à paupière en stick, très pigmenté et très pailleté. Ce n’était pas forcément un produit dont j’avais beaucoup entendu parler lors de sa sortie, et pour être très honnête, les visuels et les swatchs du produit sur Sephora.fr ne donnent pas vraiment envie. Mais lorsque je l’ai vu en vrai, c’était une tout autre affaire. 

J’ai rarement eu un aussi gros coup de cœur pour un produit, ou en tout cas un coup de cœur aussi rapide. J’ai choisi la teinte Flash Storm et je l’ai trouvée magnifique. C’est un marron froid tirant un peu sur le gris plein de paillettes multicolores. Il est très pigmenté, très crémeux, s’applique et se travaille très bien. Étonnamment, pour un fard aussi crémeux, il tient vraiment très bien. Les paillettes tiennent très bien également, et il n’y quasiment aucune chute, ce qui est top car ce n’est pas toujours le cas avec les fards pailletés. 

À mes yeux, ce produit est vraiment parfait pour les jours où je n’ai pas vraiment le temps de beaucoup me maquiller mais que j’ai quand même envie d’avoir un petit truc en plus sur les paupières. Lorsque j’avais swatché les autres teintes, je les avais également beaucoup aimé, et qui sait, peut-être que j’en achèterais une ou deux autres dans les prochaines semaines, notamment la teinte Hail Surge (un champagne) ou Electro Bolt (un vrai bronze). 

  1. La palette Edge Of Reality

Bon, ce n’est pas vraiment une nouveauté car elle est sortie en Septembre dernier il me semble, mais c’était leur première palette dans un packaging 100% recyclable. Je ne vais pas m’étendre dessus car j’en ai parlé plus haut, mais le packaging est en carton, avec des motifs reprenant l’esthétique gothique et un contour doré : sobre mais très joli. 

Au niveau de l’harmonie des couleurs, on est sur des teintes plutôt neutres, avec quelques touches de couleurs : un rouge, un violet, un bleu klein et un plus foncé. J’ai eu un gros coup de cœur pour les teintes Green Screen (un fard duochrome vert doré) et Dimension (un champagne légèrement doré). 

La palette contient 14 fards, 6 fards mattes et 8 fards irisés. Les fards mattes sont dans des tons plutôt neutres (terracotta, crème, pêche…), sauf pour le fard Escapist, qui est un bleu marine et qui manque d’ailleurs un peu de pigmentation. Certaines des teintes mattes sont assez discrètes. Je pense notamment aux teintes, Illusions et Immersion qui en fonction de votre carnation pourraient ne même pas apparaître. J’aime beaucoup avoir une teinte beige comme la teinte Illusion dans une palette, car c’est ce que j’utilise pour fixer ma base. 

Avant de passer aux teintes irisées/pailletées, un petit mot sur la qualité des fards mattes tout de même. Je les trouve très faciles à travailler. Ils s’estompent très bien et sont parfaits comme teinte de transition. Cette palette a eu pas mal de critiques concernant la pigmentation, ce que je peux comprendre car les teintes mattes sont plutôt douces et non très vibrantes. Personnellement, ça ne me dérange pas du tout (mise à part pour le fard bleu matte) et c’est même pour ça que j’aime cette palette : toutes les teintes mattes sont très faciles à utiliser en compléments des teintes irisées. 

Concentrons nous maintenant sur les teintes irisées, clairement ce que je préfère dans cette palette. Je vous ai déjà parlé de mon amour pour les deux teintes Green Screen et Dimension, mais il faut savoir que les autres teintes sont toutes aussi bien. Ces fards peuvent être utilisés aussi bien secs que humidifiés, mais je vous conseille vraiment de les utiliser humides pour profiter au maximum de leur beauté. 

Je n’étais pas une grande fan d’utiliser les fards humides avant car je trouvais que ça me rajoutait une étape (si petite soit elle) en plus et j’avais dû mal à voir la différence. Mais laissez-moi vous dire qu’avec ces fards, vous verrez la différence. 

Utilisés secs et appliqués au doigt, ils sont très jolis et ils tiennent très bien. Mais, utilisés avec un pinceau humide (je prélève le fard, puis je mets un peu de spray fixateur sur le pinceau, puis je retourne avec mon pinceau humide dans le fard pour une deuxième application si besoin), ils sont absolument magnifiques. Je ne saurais trop l’expliquer, mais ils sont beaucoup plus lumineux, doux mais intenses et donnent presque l’impression d’être un pigment liquide

Alors j’entends les critiques à l’écart de cette palette (et de la prochaine dont je vais vous parler) quand on dit qu’elle n’est pas assez pigmentée, pas assez intense, mais c’est justement ce que j’aime. Pour moi, les deux dernières palettes de KVD sont parfaites pour réaliser rapidement des maquillages qui donnent l’impression d’être très travaillés. Et depuis que j’ai découvert le rendu de ces fards humidifiés, je n’utilise quasiment plus que ça les jours où je vais travailler et que je veux me préparer rapidement. Et à chaque fois, je suis complètement fan du rendu. 

  1. La palette Planet Fanatic

Je suis tombée sur la palette Planet Fanatic de KVD au Sephora des Champs Elysées, et je n’avais absolument rien lu ni entendu sur cette palette. C’était un peu la palette mystère, introuvable sur Google, et ça m’a beaucoup intrigué. Mais ce qui m’a séduit sur cette palette, c’est le packaging, les couleurs, et la douceur des fards.

Je ne sais pas l’expliquer, mais il y a quelque chose que je trouve très beau dans la façon dont les fards sont pressés dans les deux dernières palettes de KVD. Si vous avez déjà vu une de leur palette neuve, vous verrez tout à fait de quoi je parle. Malheureusement, sur les photos de cet article, comme les fards ont été bien utilisés, vous ne verrez pas grand chose. 

Je ne vais pas m’étendre à nouveau sur la qualité des fards (à utiliser humide absolument, je le répète !) car j’ai la même chose à dire que pour la palette précédente. Cependant, j’aime beaucoup cette harmonie de couleur, mi-froid, mi-chaud, qui permet de réaliser énormément de maquillage différent, et qui fait de cette palette un compagnon de voyage idéal, notamment pour l’été, pour un maquillage ultra lumineux lors de nos journées d’été.  

Lors de la sortie de cette palette, il y a eu énormément de critiques sur le packaging notamment. C’est vrai que le packaging change drastiquement des anciens packaging Kat Von D, et même du packaging de la dernière palette qui reprenait un peu les codes gothique de la marque. Je peux comprendre que ce packaging déstabilise, surtout en photo, mais je le trouve très correct et j’aime beaucoup le fait qu’il soit entièrement recyclable. Le plastique n’est pas de mauvaise qualité, et il est très fin, ce que j’adore : encore une fois, hyper pratique pour partir en voyage ou pour le ranger dans nos armoires. La seule chose que j’aime moins sur le packaging, c’est les petites étoiles en signe recyclable dessus

Conclusion

Cet article touche à sa fin. Vous l’aurez compris, j’aime beaucoup KVD, le changement d’image que la marque a opéré avec ses nouveaux engagements et j’ai vraiment vraiment hâte de voir ce qu’ils vont proposer par la suite. En tout cas, ça a ravivé mon amour pour cette marque

Je peux comprendre les critiques et les déceptions de certaines personnes suite au changement d’image de la marque. On passe d’une marque avec un packaging très sophistiqué, très chargé et aux produits ultra couvrant, à une marque au packaging plus minimaliste avec des produits aux finis un peu plus lumineux et naturel

Ceci étant dit, c’est aussi une façon de s’adapter aux nouvelles tendances du marché. De mon point de vue, les marques évoluent avec leur temps et elles vont donc proposer de nouveaux produits et se renouveler constamment.

Maquillage réalisé avec les palettes Edge Of Reality et Planet Fanatic.

Comments (1)

  • Anne

    Perfect!!! J adore les teintes de ces 2 palettes !!! Tu t en doutes!!!

    reply

Post a Comment